Comment encourager l'autoconsommation chez les particuliers qui produisent de l'électricité avec des panneaux solaires ? En améliorant le stockage de cette énergie renouvelable. C'est une des ambitions de la startup NAWATechnologies, soutenue par l'ADEME dans le cadre du Programme d'investissements d'avenir qui finance l'innovation en faveur de la transition énergétique.

Votre projet ?
Le projet MPES (Modular Power Energy System) est un système de stockage électrique intelligent destiné aux maisons et aux bâtiments équipés de panneaux photovoltaïques. L’objectif est d’encourager l’autoconsommation solaire grâce à un stockage plus performant. Pour y parvenir, nous avons créé un système hybride qui associe des supercondensateurs aux batteries habituellement utilisées. Cette technologie de rupture améliore la vitesse de recharge comme la durée de vie des batteries. Elle supporte également mieux les pics de charge.

Pourquoi il fallait y penser ?
Certains appareils électriques du quotidien – comme les radiateurs électriques, le lave-vaisselle ou le réfrigérateur – demandent une forte puissance électrique au démarrage. De plus, sur certains réseaux électriques isolés (dans les îles, par exemple), l’électricité fournie par des générateurs, dont la qualité de courant est faible, peut provoquer des dysfonctionnements des appareils ou du réseau. Or, les batteries au lithium ou au plomb s’épuisent plus vite quand elles sont soumises à des forts courants de charge et de décharge. Il fallait donc trouver un système qui les soulage lors de ces phases critiques.

En quoi est-ce un marché porteur ?
Le marché de l’autoconsommation est en pleine expansion. À titre d’exemple, une étude du groupe américain Tesla démontre que le marché du stockage électrique individuel aux États-Unis est, en volume, aussi important que celui des grandes fermes solaires ou éoliennes. La solution MPES développée par NAWATechnologies a donc accès à un marché en pleine expansion.

Le dernier défi relevé ?
Nous venons de démontrer que notre procédé de fabrication pouvait être mis en œuvre à des coûts compétitifs par rapport aux solutions existantes. Cela signifie qu’il est parfaitement adapté à la conception de solutions de stockage domestiques. Nous sommes par ailleurs sur la bonne voie concernant l’industrialisation du procédé. Notre objectif est de déployer notre outil industriel en 2019 pour débuter la fabrication dès 2020.

Et le financement ?
Le projet MPES représente un investissement global de 423 000 euros. Il a notamment été rendu possible grâce à l’aide de l’ADEME, dans le cadre des Programmes d’investissements d’avenir, à hauteur de 205 000 euros sur la période 2017-2018. Ce projet MPES complète le programme C-Fast-Stock, lui aussi financé par l’ADEME, pour l’industrialisation des cellules de batteries NAWA. L’entreprise, qui prévoit de monter en puissance industrielle, est actuellement en phase de levée de fonds.

L’impact en termes d’emplois ?
Depuis les débuts de NAWATechnologies en 2013, nos différents projets, dont plusieurs ont été soutenus par l’ADEME, ont créé 24 emplois dans la région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Ce contenu a été réalisé par ADEME, le programme d'investissements d'avenir